Karim Benzema sort du silence et balance ses quatre vérités

Dans son long entretien accordé à L’Équipe, Karim Benzema expose sa logique concernant son absence en équipe de France,

qui souligne clairement l'incohérence de Didier Deschamps à son encontre.

Une liste pour trois matches. Ce jeudi, Dider Deschamps va en effet convoquer un groupe de 23 joueurs pour affronter le Paraguay (2 juin), la Suède (9 juin) et l’Angleterre (13 juin). Et il le sait déjà, la conférence de presse suivant l’annonce de la liste risque fort de tourner principalement autour du cas Karim Benzema. Car l’attaquant du Real Madrid a frappé fort en délivrant un entretien fleuve et cash au quotidien L’Équipe, dont nous vous avons relayé les premiers extraits hier, au sujet de Mathieu Valbuena notamment.

Clairement, l’objectif de Benzema est de rappeler tout ce qu’il a pu apporter à l’équipe de France depuis ses premières sélections, de souligner que sportivement il n’est pas moins bon que ceux qui sont régulièrement appelés mais surtout de réclamer de nouvelles explications au sélectionneur national, alors que le président de la FFF Noël Le Graët avait assuré qu’il était de nouveau sélectionnable. Didier Deschamps est donc clairement pointé du doigt par Karim Benzema dans l’extrait qui suit.

Les reproches de Benzema à Deschamps

« Je le connais bien, quand même. Mais il y a un manque de cohérence dans ses propos. Il ne peut pas dire – il y a un an – que « tous les pays nous envient Benzema » et quelques semaines plus tard, changer de discours et d’option. Il connaît le foot. Je ne le comprends pas. Ça ne tient pas debout. C’est pour ça que je ne veux d’explications de personne, personne, de personne d’autre à part le sélectionneur. Les autres disent que je suis sélectionnable, pas lui. Si le sélectionneur me dit droit dans les yeux que ce n’est pas qu’à cause du foot, eh bien, je continuerai à travailler… Si c’est pour autre chose, qu’il me le dise en face, et c’est fini avec lui », peut-on lire.

Difficile de reprocher à Benzema la logique qu’il développe. En se focalisant uniquement sur le sportif, il est quasiment impossible de l’ignorer en Bleu. L’affaire de la sextape continue de le desservir, et Deschamps, en habile communicant, sait se dépêtrer des questions encombrantes au sujet de Benzema. Si ce dernier souhaite réintégrer un jour l’équipe de France, on peut toutefois se demander s’il a choisi la bonne méthode en attaquant Deschamps sur sa cohérence et ses choix. Le sélectionneur a pour lui les bons résultats obtenus en l’absence de Benzema, le retour de l’amour des supporters français et la bonne entente au sein du groupe tricolore. De plus, il a la chance de pouvoir compter sur un potentiel offensif assez exceptionnel désormais grâce à l’émergence de nouveaux talents. Karim Benzema a joué sa carte, il saura demain si Deschamps en a de meilleures en main.

 

Source : footmercato.net


Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé