Zidane fixe sa condition pour l’arrivée de Mbappé au Real !

Le Real Madrid aurait passé la vitesse supérieure ces dernières heures pour attirer Kylian Mbappé dans ses filets cet été.

Zinedine Zidane a déjà élaboré une stratégie pour faire place nette à la pépite monégasque.

Le Real Madrid rêve toujours de frapper un grand coup lors de ce mercato estival. Après avoir cédé Alvaro Morato à Chelsea, les Merengue souhaitent attirer un nouvel attaquant cet été. Zinedine Zidane a d’ailleurs exprimé publiquement son désir de voir ce secteur du jeu renforcé dans les prochaines heures.
Récemment, Marca révélait que le champion d’Espagne avait transmis une offre astronomique à l’AS Monaco pour Kylian Mbappé. Celle-ci serait estimée à 160 millions d’euros plus 20 millions de bonus. Face à une telle offensive, le club monégasque aurait fini par craquer. Ce jeudi après-midi, Marca annonce que le Real a déjà élaboré une stratégie pour appréhender au mieux la future arrivée de l’international français à Bernabeu.

Zidane prend une décision forte

Et c’est Zinedine Zidane en personne qui serait le principal instigateur de cette manœuvre. Pour le technicien tricolore la situation demeure limpide : Mbappé ne peut débarquer avec tous les membres de la BBC réunis. Mieux, Zizou a déjà tranché sur celui qui sera amené à quitter le navire si la pépite monégasque arrivait avant le 31 août. Gareth Bale devra plier bagages. Une décision prise avant la finale de la Ligue des champions face à la Juventus pour préparer la prochaine saison.
Zidane a alors clairement signifié à son président que Gareth Bale devrait partir si la Maison Blanche décidait de finaliser la venue de Mbappé cet été. Reste à savoir ce qu’en pense le principal protagoniste, bien décidé à retrouver son lustre d’antan après un dernier exercice émaillé par des pépins physiques. Mais attention, le Barça reste aux aguets et pourrait rapidement se manifester pour boucler le transfert de Kylian Mbappé et trouver ainsi le successeur d’un certain Neymar...

 

Source : footmercato.net


Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé